Depuis octobre dernier, nous ne pouvons plus organiser nos soirées libertines qui connaissaient un succès grandissant. Et pour cause : bars et clubs libertins fermés, confinement puis couvre-feu, gestes barrières… il est toujours impossible d’organiser des soirées libertines.

Et pourtant.

Une soirée libertine clandestine en Seine-et-Marne

Vendredi dernier, les policiers ont mis fin à une soirée libertine clandestine du côté de Seine-et-Marne à Collégien pour être précis. Les organisateurs de la soirée n’avaient pas donné rendez-vous aux 100 libertins présents ce soir là dans un club mais bien dans un hangar loué pour l’occasion.

Les verbalisations ont commencé sur le parking pour non respect du couvre-feu. Les policiers ont du attendre l’accord du parquet pour rentrer dans le hangar et faire stopper nette la partie fine. On ose espérer qu’ils sont rentrés sur le son d’un petit YMCA (et qu’ils avaient un indien et un chef de chantier pour compléter l’équipe).

Les masques en latex ne sont pas (encore) homologués

Vous vous doutez bien que tous les libertins et libertines présents alors ont été verbalisé pour non respect du couvre-feu et non respect des gestes barrières, les masques en latex n’ayant pas été validés par l’ARS.

Pas de garde à vue annoncée au grand dam de certaines et certains qui auraient adoré finir la soirée menottés au radiateur.

Si la brève fait sourire, sachez que de notre côté il est hors de question d’organiser un Apéro Libertin clandestin, tout comme un Apéro du Jeudi classique. Encore quelques mois à patienter (espérons) avant que le vaccin ait fait son oeuvre et on pourra enfin se retrouver autour d’un verre.

Avec un plaisir immense.

 

Rendez-vous au prochain Apéro du Jeudi
Envie de faire des rencontres et découvrir des nouveaux bars ?
On fait un apéro un jeudi sur deux, tout le monde est le bienvenue ! Pour être tenu au courant des prochains apéros :
– rejoignez notre groupe Facebook Paris
– ou notre groupe Facebook Lyon
– ou suivez-nous sur Twitter ou Instagram