Tout commence à l'Apéro

Je veux recevoir les invitations

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

L’Attirail, la bonne idée de Nico

09 octobre of 2010 by

Petite découverte du jour : après le XIIIème et Belleville, c’est au coeur du 3ème quartier de chinois de Paris que nous avions rendez-vous pour notre apéro. Je le savais mais de voir cette rue tout en chinois, ça fait tout drôle. Finalement arrivé à l’Attirail on est assez content de retrouver quelques lettres en français ! L’Attirail donc : une excellente idée du père Nico (qui par ailleurs cartonne sur les planches 🙂 ). Un très beau petit bistrot comme je les aime : déco unique avec ces petits portraits (ça me fait penser à nos portraits d’apéroclubber), poster vintage, petite terrasse sur rue calme… Non y a pas à dire, l’Attirail doit faire parti de vos bons plans d’apéro. Cerise sur la mousse, il arrive souvent que l’happy hour (3€ la pinte !) se termine à minuit et que l’équipe de l’Attirail vous offre des patatas (pas bravas) pour accompagner vos bières. J’aime. Seul petit bémol, le monsieur qui est arrivé vers 22h, surement le patron, a joué un peu les pères fouettards et n’a pas spécialement mis l’ambiance. Mais bon avec nos pintes, nous n’avions peur de rien… Quelques photos :

apero-attirail 034

apero-attirail 036 apero-attirail 050 apero-attirail 029

_______________________________________________________________________________________

Les petits nouveaux du soir :

___________________________________________________________________________________

Côté ambiance c’est la team Kelkoo qui avait commencer à envahir le bar tôt. Billy en profita pour fêter son départ ce qui nous a valu la présence, si agréable et si rare, de Marie, Coralie, Benjamin (pour une fois sans copine), Niel (pas sûr de l’orthographe chère amie…).

apero-attirail 015 apero-attirail 017 apero-attirail 016

_______________________________________________________________________________________________

Mais ce soir là, j’allais de découverte en découverte, puisque j’ai eu le bonheur (si, si le bonheur) de partager quelques verres avec Souad (même concept : orthographe hazardeux…) qui pense déjà à lancer l’apéro du jeudi à Saint Mandé. Bien entendu elle n’est pas venue seule, notamment accompagnée de Willy plus connu sous le nom d’A….r. Les fidèles n’ont pas loupé le coche:  Fred, Marie Amélie, Stefania, Maarteen, Daniella, Nico (oui quand même) ont bien animé l’apéro.

apero-attirail 080 apero-attirail 030 apero-attirail 010 apero-attirail 024 apero-attirail 069

_________________________________________________________________________________________

3 grands retour à noter ce soir là : Jérémy qui ne se sépare pas d’Oliver, qui lui même ne se sépare de Bruno qui ne se sépare plus de Tanguy, Fanfan qui ne se sépare pas de Karine (qui elle s’est séparée pour cette soirée d’Albator) et Laurent qui ne sépare pas de son sourire, et il a bien raison. Z’avez suivi ? Pour compliquer un peu le tout figurez vous que nous avions une 2ème Swad (alors là aussi SOS orthographe) qui avait donné rendez-vous ce soir à l’homme mystère. Un excellent apéro, que Nico a fini évidemment au Tango, mais ça, je n’ai pas les photos.

apero-attirail 095 apero-attirail 084 apero-attirail 081 apero-attirail 079 apero-attirail 070 apero-attirail 057 apero-attirail 054 apero-attirail 051 apero-attirail 063

_____________________________________________________________________________

Réservez votre soirée du jeudi 28 octobre : l’apéro du jeudi fête ses 5 ans à Pigalles ! Je suis en train de finaliser la soirée (il y a encore peu de détails sur la fiche d’inscription) mais je peux vous assurez que la soirée va valoir le coup… Pensez donc à vous inscrire, vous bénéficierez du tarif préférentiel : inscription anniversaire apéro du jeudi.

_________________________________

L’Attirail
9, rue au Maire
75003 Paris
Mo Temple

Pourquoi y aller ?
– un très beau bistrot, des prix imbattables et une belle terrasse
– pas pour son patron 🙂

Aux pieds sous la table : notre apéro after work

Previous:

Aux pieds sous la table : notre apéro after work

Tabarin, c’est bien

Next:

Tabarin, c’est bien

You may also like

Post a new comment