Il a fallu attendre le confinement pour que je découvre que dans mon bon vieux quartier de Belleville à Paris, on faisait des bières. Et des bonnes. Circuit court oblige, je suis allé découvrir la mico-brasserie des bières de Belleville, situé à Jourdain, entre la rue de Belleville et la rue des Pyrénées. Vous avez d’ailleurs découvert l’une de leur bière au télé-apéro.

Belleville, le quartier historique de la fête

La Piaf des Bières de Belleville

la marlou de Belleville

La Marlou

Pour ma défense, il faut dire que la team des brasseurs de Belleville, Vincent et son acolyte se sont lancés en 2018. Bon ok ça fait déjà deux ans.

Alors qu’il y a presque 10 ans, nous avions découvert les bières Galia, qui avaient eu la bonne idée non seulement d’avoir fait leur lancement en même temps qu’un Apéro du Jeudi mais qu’en plus leurs entrepôts étaient voisins de ma boutique Super Insolite. Si Pantin avait sa bière, Belleville devait l’avoir aussi.

Car oui, si il y a bien un quartier historique de la fête à Paris, c’est Belleville. Comme je vous le disais ici, dès le moyen-âge, on retrouve des traces de belles tavernes qui accueillent, en dehors de Paris, les fêtards et toutes les personnes qui voulaient éviter la police de Paris.

Mais c’est surtout à partir de l’existence du Mur des Fermiers Généraux de 1785 que les guinguettes et cabarets se multiplient du côté de Belleville. Pourquoi ? Côté Paris, ce mur a une vocation fiscale, l’entrée des denrées est payante alors qu’aucune taxe n’est exigée hors du mur.

Même si le quartier a perdu un peu de sa superbe pour les fêtards parisiens (les voisins d’Oberkampf ont bien plus la cote), il n’en reste pas moins une certaine tradition.

Du vin aux bières

Alors c’est vrai qu’à Belleville, on fabriquait plutôt un petit vin blanc avec les quelques vignes sur les pentes (il y en a encore sur la butte Bergeyre); un petit vin blanc bon marché, qui piquait un peu… la fameuse piquette (et oui ça vient de Belleville).

Mais les bières de Belleville, c’est loin d’être de la piquette.

bières de Belleville

La micro-brasserie a l’habitude de proposer ses bières à la vente en direct. Pendant cette période de confinement, ils composent toutes les semaines “un petit panier” avec un panachage de leurs produits.  Ils affichent chaque semaine sur leur page Facebook la composition du panier, qui est à récupérer tous les samedis entre 15h et 18h au 9 rue Jean Baptiste Dumay.

Comptez 6 bières de 50cl pour le panier à 27€.

bière de Belleville

Pour ma part j’ai eu le droit à :
– 3 Piaf : la bière “socle” de la micro-brasserie, une blonde houblonnée à 3,9°; très bonne, même si je trouvais qu’on sentait peut-être un peu trop le gaz
– 1 Delicata : une blanche à 4,9°
– 1 Tang : une IPA de table à 4,2°
– 1 Marlou : une porter tournée à 4°

Des noms de bières qui évoque tous le quartier. Piaf, pour Edith, LA chanteuse de Belleville; Tang, j’imagine pour Tang Frères et toute la diaspora asiatique du quartier, Marlou, le nom du gang du début du XXème siècle. Par contre Delicata je sèche…

Vincent, de la brasserie des Bières de Belleville

Je ne vous parle que de la Piaf pour l’instant, c’est la seule que j’ai goûté.

En tout cas, confinement ou pas, je suis bien content d’avoir découvert les bières de Belleville. D’ailleurs ça serait top qu’après le confinement on se fasse un Apéro du Jeudi bière de Belleville, qu’en pensez-vous ?

D’ailleurs vous aussi, vous avez découvert des micro-brasseries dans votre quartier ?

Rendez-vous au prochain Apéro du Jeudi
Envie de faire des rencontres et découvrir des nouveaux bars ?
On fait un apéro un jeudi sur deux, tout le monde est le bienvenue ! Pour être tenu au courant des prochains apéros :
– rejoignez notre groupe Facebook Paris
– ou notre groupe Facebook Lyon
– ou suivez-nous sur Twitter ou Instagram
ou inscrivez-vous par e-mail ici