Pour tous ceux qui ont tenté le Tantra jeudi dernier, la soirée fut pleine de tentations : tentés par les assiettes de tapas qui défilaient sous nos yeux… tentés de s’acoquiner avec les voisins qui avaient une tablée encore plus joviale que la nôtre… tentés de trinquer avec son voisin de comptoir, accoudé au bar… tentés et enivrés par le parfum des demoiselles en beauté… tentés de rester là, toute la soirée, dans la douceur des éclairages tamisés, à l’abri des bourrasques incessantes…

et toujours tentés d’y retourner, jeudi après jeudi, à l’Apéro du Jeudi !

Rechercher dans le site