En résumé

C’était où ?
Coude à Coude
46, rue St Honoré
75001 Paris
Métro Les Halles

A ne pas louper :
– tenter l’aventure sur des vins que vous ne connaissez pas !
– les assiettes de frites maison offertes

Et notre apéro, c’était comment ?

Jeudi 11 octobre. 19H41. J’arrive, trempé en ce soir d’automne, un peu en retard à l’apéro, dans un bistrot à quelques pas des halles, le Coude à Coude. L’accueil du patron avait été chaleureux au téléphone. En face à face c’est encore mieux. Quelques apéroclubbers sont déjà là un peu dispersés dans cette petite salle au charme désuet et simple. Bonjour, bisous, “vous êtes là pour l’apéro ?”. Je commence à me réchauffer et oublier la pluie. La chaleur de l’accueil du bar continue à nous réchauffer : tournée de frites générale, découverte de petits vins (avec de bonnes et mauvaises surprises), musique vintage (il me semble bien avoir entendu Sheila), zinc en formica. Le temps s’est un peu suspendu au Coude à Coude et dans la jungle parisienne… ça fait du bien. Quelques photos :

 

Un seul nouveau courageux a bien voulu poser pour la postérité. Toujours un peu de mal à comprendre le soucis qu’ont parfois les gens avec une photo de 5x5cm…

Et sinon ?

Et sinon bien. 4 nouveaux seulement ce soir là, donc c’était un peu un apéro des familles dans un cadre qui s’y prêtait à merveille. Fredo, Géraldine faisaient leur grand retour, la miss Justine à ma grande joie est passée prendre son petit ballon,

les Black P. alias Olivier et Jean-Marie ont animé leur petite tablée. Philippe et François avec leur flegme légendaire ont eux aussi, à leur manière si particulière, animé notre apéro.

Mais que vois-je… le grand schtroumph ?  Non le revenant du nord, le grand Maarteen, qui au hasard d’un avion et d’une escale à Paris, nous fait l’honneur de partager sa bière avec nous.

Quoi ? Comment ? En plus d’un hollandais, un italien ? Gian Alfredo y est allé de son petit verre de vin, l’Europe se porte bien de ce côté là.

Ah et je finirais tout en poésie, poésie qu’Aurélie et sa copine ont su apprécié à sa juste valeur : le philosophe poète, Gabi, a quelques peu illuminer notre soirée de ses savoureuses envolées littéraires. Je n’ai qu’un mot à dire : encore.

Après le calme, la tempête ! Car oui c’est bien au prochain apéro que nous fêtons les 7 ans de l’Apéro du Jeudi. Plus que 5 jours pour réserver vos places ici !

réserver un bar

apéro célib Paris

Rendez-vous au prochain Apéro du Jeudi
Envie de faire des rencontres et découvrir des nouveaux bars ?
On fait un apéro un jeudi sur deux, tout le monde est le bienvenue ! Pour être tenu au courant des prochains apéros :
– rejoignez notre groupe Facebook Paris
– ou notre groupe Facebook Lyon
– ou suivez-nous sur Twitter ou Instagram
ou inscrivez-vous par e-mail ici