Tout commence à l'Apéro

Je veux recevoir les invitations

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

B 58, petite perle du faubourg Montmartre

30 novembre of 2014 by

Du côté de la rue du faubourg Montmartre, vous trouverez les gros pubs, souvent blindés les soirs de fête mais si vous marchez 2 minutes sur cette rue du faubourg Montmartre, vous allez trouver des petites perles de bar. Le B 58 en fait assurément parti. Quand vous poussez la porte au 58 de la rue Richer, on est tout de suite séduit par l’espace : expo dessin au mur (très régulièrement le bar accueille photos, dessins, expo artistique), lumière intimiste (un enfer pour faire les photos mais un bonheur pour boire un verre tranquille), le zinc, un espace DJ et au fond un joli coin pour danser quand on veut.

Mais bien au delà de l’espace, le B 58 c’est un état d’esprit, insufflé tout d’abord par le patron, derrière le zinc, Cyril qui officie aux cocktails (entre autre). A l’Apéro du Jeudi, je vous le dis, on aime les bars « habités » par leur patron. Service impeccable (et avec le sourire siouplait), DJ au top (moi dès qu’on me mets un peu des années 90…), et ce n’est pas les boissons qui vont aller contre ce bon feeling : les amateurs de rhum se régaleront, la pinte à 5€, une planche généreuse… j’achète !

Et si je vous dis que vous pouvez réserver gratuitement une partie du bar pour votre anniversaire (ou le pot de départ de Michel), vous me l’accorderez on est bien chez un bar label Apéro du Jeudi !

On vous conseille donc le B 58 pour l’apéro et beaucoup plus.

B 58
58, rue Richer
75009 Paris
Mo Peletier

Pourquoi y prendre l’apéro ?
> encore un peu caché, c’est une adresse préservée des foules !
>  un bel état d’esprit d’un tout nouveau bar plein d’énergie
> réservation gratuite pour vos fêtes

La petite carte des boissons

Mais qui était donc de la partie pour cet apéro ? 

Lucie ! Revenue la veille de son séjour aux « States », Lucie, s’est plongée directement dans l’Apéro pour reprendre une grande bouffée de « french time ».

Et quand Lucie vient, Klervi n’est jamais très loin…

Eddy illuminé…

Le moment tant attendu : le label de l’Apéro du Jeudi collé sur la porte du B 58 !

 

Previous:

Walrus Bar : l’apéro chez le disquaire

Next:

Noël au Roy’s Pub

You may also like

Post a new comment