L’Apéro avec les potes vous manque ? Nous aussi. Surtout le jeudi. Et pour l’instant les bars n’ont toujours pas ré-ouvert à Paris. Pas un apéro depuis notre dernier apéro avant le confinement, un un joli apéro voyage rue Princesse. Voilà. Depuis 2 mois on est privé d’apéro.

Ni les bars, ni les parcs ne permettent aujourd’hui d’organiser un apéro avec les amis. Alors du coup devinez où se retrouvent les parisiens pour prendre l’apéro  ? Dans la rue. Mais est ce que ça va pouvoir durer longtemps ?

Déconfinement : quel lieu pour retrouver ses amis pour l’apéro ?

apero rue

Photo prise lors d’un de nos apéros sur une place parisienne bien avant le confinement

Si naturellement les parisiens se retrouvent dans la rue pour prendre un verre, c’est vite devenu un problème.

Au moment du déconfinement, le 11 mai, le canal Saint Martin a littéralement été envahi pour y faire l’apéro. Si on peut comprendre ce besoin de se retrouver, après avoir été confiné entre 4 murs dans 30m2, il faut bien avouer que question distanciation physique et respect des gestes barrières, on n’y était pas.

Mais c’est la maire de Paris, Anne Hidalgo qui le dit : « C’est une question de santé publique », affirme-t-elle avant de continuer : « les Parisiens seront renvoyés à des trottoirs ou à des espaces comme les berges, le canal Saint-Martin. Il faut gagner de l’espace ! ».

D’où son appel à l’ouverture des parcs mais aussi des bars et de leur terrasses, au plus vite, c’est à dire début juin.

L’apérue

Plus besoin d’attestation pour sortir, du coup on va voir les copains. Mais dans des appartements en général trop petits, le seul lieu qui peut nous accueillir… c’est bien la rue. Les trottoirs de Paname deviennent de facto des terrasses de bars.

Avec le développement de la vente d’alcool à emporter (nous avions testé par exemple les bières de Belleville) ou la livraison (là c’était les cocktails de Né sur Île que nous avions testé), se procurer l’apéritif n’est pas un soucis.

Mais voilà il est bien difficile de réguler les apérues, ou qu’ils s’auto-régulent. Du coup les autorités sont obligées de sévir.

 La réussite du déconfinement passe par la prudence et le civisme de chacun. Face à l’irresponsabilité de certains comportements, j’ai demandé au préfet de police d’interdire la consommation d’alcool le long du canal Saint-Martin et des voies sur berges », affirmait Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, dans un tweet publié le 12 mai.

De plus, on peut s’étonner de l’oubli un peu trop rapide des gestes barrières lors de ces apérues : selon le Parisien, le jeudi 21 mai sur 2 200 promeneurs, seuls 10 % seulement étaient équipés d’un masque. Même si le virus semble se propager en air confiné, nous ne sommes sûrs de rien et si on veut prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter une deuxième vague, il ne faut pas oublier nos masques. Même à l’apéro…

Quoiqu’il en soit, les rassemblements de plus de 10 personnes sont toujours interdits. C’est pour cela qu’on ne vous propose pas encore d’Apéro du Jeudi, même dans la rue.

Si l’idée de faire la fête dans les rues de Paris, avec ce beau temps et ces deux mois de galère que nous venons de subir, est une belle idée, il faut soit attendre d’avoir des lieux assez vastes pour ça, soit s’auto-limiter. Mais quoiqu’il arrive, sortez couvert comme dirait l’autre.

Rendez-vous au prochain Apéro du Jeudi
Envie de faire des rencontres et découvrir des nouveaux bars ?
On fait un apéro un jeudi sur deux, tout le monde est le bienvenue ! Pour être tenu au courant des prochains apéros :
– rejoignez notre groupe Facebook Paris
– ou notre groupe Facebook Lyon
– ou suivez-nous sur Twitter ou Instagram
ou inscrivez-vous par e-mail ici