Tout commence à l'Apéro

Je veux recevoir les invitations

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

On a testé le Tournesol, joli restaurant du 16ème

10 avril of 2018 by

Si l’Apéro du Jeudi est le spécialiste des bars sur Paris, je vous propose de vous faire découvrir des bons restos à Paris. Si l’Apéro ne va pas si souvent que ça poser ses pintes dans ce quartier du 16ème arrondissement de Paris, c’est à tort. De nombreux bars et de restos, pas forcément si chers que ça, vous tendent les bras. Et cette fois-ci, j’ai répondu à l’appel du Tournesol.

restaurant Tournesol Paris

Un superbe resto à la déco marquée années 30 qui m’a ouvert ses assiettes pour que je puisse vous en parler ici, la bouche pleine mais les mains libres pour tapoter sur mon clavier.

Bienvenue au Tournesol, resto art déco

Ce qui illumine tout de suite en poussant la porte du Tournesol, c’est sa déco lumineuse et années folles. Le restaurant, tout près de la Maison de la Radio, a ouvert il y a presque 100 ans. Mais pas de toiles d’araignées au plafond. Non.

Une déco éclatante tournée vers l’art et les années 20. Tout de suite nous remarquons « le salon vert des cocottes » :  les années folles dans toutes leurs splendeurs avec ces nus où MisTinguett aurait eu toute sa place. Ca tombe bien, c’est là que nous déjeunons.

Nous déjeunons même à « la » table du restaurant : une petite table pour deux, calée dans ce décor 20’s avec deux bons fauteuils. Bien installés, immergés dans cette ambiance années 20, nous sommes prêts pour le spectacle, la ronde des plats.

Un excellent déjeuner

J’ai commencé ce déjeuner parfait par du foie gras de canard. Oui les nems crevettes m’appelaient mais le foie gras était le plus fort. Une finesse incroyable pour une quantité de brute.

restaurant Tournesol Paris

S’en suit le plat du jour : une côte de veau. Alors oui le veau est en général « doux » mais là, la cuisson… mon dieu c’était presque fondant. La photo parle presque d’elle-même. Dans la même veine, la blanquette de veau, qui elle est à la carte, doit être divine.

restaurant Tournesol Paris

Ma mère avait opté pour la Saint Jacques verveine citronnelle. Jolie la photo non ? Et bien en bouche, c’est encore plus joli. Enfin meilleur.

restaurant Tournesol Paris

Mais le Tournesol cache un trésor. Un véritable trésor. Une profiterole géante avec une pâte à choux  fraîche et faite maison, une chantilly elle aussi faite maison et un chocolat à verser soit-même. Le luxe c’est surement ça.

restaurant Tournesol Paris

Si il y a bien quelqu’un d’expert en France sur la profiterole, c’est bien ma mère. Elle est pas du genre à rigoler avec ça. Et quand elle me fait les gros yeux, qu’elle pose sa fourchette et qu’elle se fige la bouche encore pleine, pas de doute : c’est une note de 20/20 pour la profiterole du Tournesol. P A R F A I T E

C’est sur cette note, enfin ce concerto sucré que nous terminons ce délicieux déjeuner. Je retournerais volontiers le soir venu pour découvrir l’ambiance du Tournesol la nuit mais toujours avec ses délicieux plats qui nous ont régalé.

Le Tournesol
2 avenue Lamballe 75016 Paris
http://www.le-tournesol.fr
Comptez 60€ par personne (entrée, plat, dessert) avec un verre de vin

 

restaurant naturiste Paris

Previous:

Un resto où on mange nu ? Oui c’est le O Naturel à Paris !

You may also like

Post a new comment